ADM : LA CIRCULATION S’EST ÉTABLIE A 22,5 MILLIONS VÉHICULES KILOMÈTRES PAR JOUR

HIBAPRESS-RABAT-ADM

Selon la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), le trafic moyen journalier sur l’ensemble des axes autoroutiers du Royaume a atteint 12.800 véhicules en 2021, soit une augmentation de 36% par rapport à l’année précédente.

« Après une année 2020 marquée par une chute drastique du trafic autoroutier, à cause des mesures sanitaires et sécuritaires imposées par le Covid-19, l’année 2021 a connu une reprise progressive du trafic sur l’ensemble des axes autoroutiers, avec un Trafic Moyen Journalier de 12.800 véhicules ».

En effet, la circulation en 2021 s’est établie à 22,5 millions véhicules kilomètres par jour, enregistrant ainsi une augmentation de 36% par rapport à l’année 2020, mais reste inférieure à son niveau de 2019 de 7%.

La hausse du Trafic Moyen Journalier a bénéficié au segment poids lourds catégorie 2 (PL2) qui a progressé de +9% par rapport à 2019 et de +14% par rapport à 2020, mais qui demeure le principal générateur de charges d’exploitation pour ADM, le segment véhicules légers (VL), principal générateur de marge a affiché quant à lui un retard de 10% par rapport à 2019 malgré une évolution par rapport à 2020 de 45%.

S’agissant des recettes, ADM indique que la reprise du trafic autoroutier en 2021 a eu comme conséquence directe, une amélioration de la recette péage de +34% par rapport à 2020, pour s’établir à 3.001 Millions de Dirhams hors taxes, notant tout de même que cette reprise n’a pas été suffisante pour retrouver le niveau de 2019, puisque l’évolution par rapport à cette année est de -3%.

Pour ce qui est des modes de paiement, l’année 2021 a été marquée par l’évolution positive de la part du digital dans les moyens de paiement par rapport à 2020, soit 63% contre 37% pour le cash, ce qui confirme l’attrait des clients-usagers d’ADM à adhérer aux nouveaux moyens de paiement autres que l’espèce.

Ceci est confirmé également par l’évolution positive de la quote-part des transactions “Jawaz”, qui est passée de 25% en 2019 à 41% en 2020, puis à 57% en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer