SAHARA MAROCAIN : LE MAROC N’A JAMAIS CONSIDÉRÉ QUE LA POSITION DE LA FRANCE EST NÉGATIVE MAIS AU CONTRAIRE…ELLE EST CONSCIENTE DE SON IMPORTANCE POUR LE PEUPLE MAROCAIN

HIBAPRESS-RABAT-MAEC

Avant-hier Vendredi à Rabat, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger Nasser Bourita a affirmé, lors d’un point de presse conjoint avec la ministre française de l’Europe et des Affaires étrangères, Catherine Colonna que les pays proches de la Région, qui ont une très bonne connaissance du dossier du Sahara Marocain, sont appelés à contribuer à une perspective de solution

M.Bourita a précisé que le Maroc n’a jamais considéré que la position de Paris est « négative mais au contraire », rappelant que la France, qui est consciente de l’importance de la question du Sahara Marocain pour le Peuple Marocain et les forces vives de la Nation, était « pionnière dès le début dans l’appréciation et le soutien du plan d’autonomie ».

Durant les trois dernières années, grâce à l’action menée par SM le Roi Mohammed VI, il y a eu des évolutions fondamentales dans les positions des pays proches de la France soit géographiquement ou politiquement.

Le ministre a, toutefois, fait observer que le besoin d’adaptation est sur la table et peut être examiné, d’autant plus que le dossier du Sahara et son environnement régional et géopolitique ont connu récemment des évolutions importantes.

Ces évolutions n’ont pas remis en cause les fondamentaux auxquels le Maroc est attaché, le Royaume n’est pas pour une solution en dehors de l’ONU, ni pour une solution imposée.

Le Maroc considère qu’il est temps de définir des positions par rapport à l’objectif du processus onusien et non pas par rapport au processus lui-même, le processus n’est pas un objectif en lui-même.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button