Ouahbi : « Si mes propos ont été mal interprétés, je tiens à m’excuser »

Hibapress

Suite à la polémique grandissante, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a apporté quelques réponses en interview télévisée.

« Un fils de ministre n’a pas le droit de réussir » s’est interrogé le ministre de la justice aujourd’hui à l’antenne de nos confrères de la SNRT.

« La presse joue avec les mots […] mais si mes propos ont été mal interprétés, je tiens à m’excuser » affirme Abdellatif Ouahbi.

Ce mea culpa intervient notamment après la réponse maladroite qu’avait eu le ministre répondant aux questions de journalistes relatives à la polémique liée aux examens des avocats.

Pour rappel, cette polémique a éclos suite à la publication par le ministère de la Justice de la liste des candidats admis à passer les épreuves orales du « certificat d’aptitude à la profession d’avocat ».

Plusieurs de ces candidats admis possèdent des noms de famille similaires, dont le patronyme Ouahbi, et beaucoup de ces candidats sont des fils et filles d’avocats.

Des accusations d’irrégularités et de favoritisme ont été lancées, alors que d’autres ont déploré le manque d’égalité des chances. Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a nié toute irrégularité et a déclaré que cette affaire était artificielle et n’avait pas lieu d’être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button