LES REFORMES DE L’ONU POUR 2018

Les questions des migrations, de la prévention des conflits, du développement durable et de la réforme de l’ONU seront les priorités de la 72e session de l’Assemblée générale en 2018, a indiqué mercredi son Président Miroslav Lajčák.« Nous continuerons notre travail sur le Pacte mondial pour des migrations, sûres, ordonnées et régulières », a déclaré M. Lajčák lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU, se félicitant des débats constructifs et de l’atmosphère positive durant les phases de consultations et préparatoires.Les 24 et 25 avril, M. Lajčák organisera une réunion de haut-niveau consacrée à la consolidation de la paix.En 2018, le Président de l’Assemblée générale entend également contribuer aux Objectifs de développement durable (ODD) à travers l’organisation de trois événements entre mars et juinentre autres, le 22 mars de la décennie internationale de l’eau pour le développement durable.En mai, l’Assemblée générale organisera un événement sur la jeunesse axé l’éducation, l’emploi et la prévention du radicalisme. « Nous ne voulons faire de cet événement une réunion de routine. Nous voulons que ce programme soit conçu avec les jeunes », a dit M. Lajčák qui ne souhaite « pas seulement parler aux jeunes », mais également « écouter ce que les jeunes ont à dire sur le travail de l’ONU ».En juin, le Président de l’Assemblée générale organisera une réunion consacrée au financement du développement,n pour traiter les manques importants de financement lorsqu’il s’agit de mettre en place les ODD puisque la vérité est qu’avec le budget et le rythme actuels, l’ONU ne pourra pas atteindre les ODD avant 2030 et donc, elle aura besoin de renforcer le lien entre les ODD et les ressources financières qui sont disponibles avec le secteur privé .La réforme de l’ONU initiée par le Secrétaire général sera également au cœur des priorités de la 72e session de l’Assemblée générale en 2018. M. Lajčák a annoncé que l’Assemblée générale a adopté mercredi par consensus une résolution sur l’architecture de paix et de sécurité. Le texte demande au Secrétaire général de fournir un second rapport détaillé sur cette réforme et sur celles du système de développement et de la gestion de l’Organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button