CM 2026-AFRIQUE DU SUD ET LA CANDIDATURE DU MAROC: HISTOIRE D’UN VOL ET D’UNE RECONNAISSANCE

L’Afrique du Sud nous avait chipé l’organisation de la Coupe du Monde 2010, sous différents aspects extra-sportifs et déontologiques, allant jusqu’à déployer des méthodes pas du tout catholiques pour nous priver d’un privilège auquel s’était attaché toute une Nation.

Ce jour du 14 Mai 2004 à Zurich, ou nous étions présents, nous avons senti et avec nous toute la Délégation Présidée alors par SAR le Prince Moulay Rachid, le Général Housni Benslimane, Kamal Lahlou, des ministres dont El Gahs, Ghallab et d’autres, une certaine amertume non que nous avons perdu cette belle et première organisation d’une Coupe du Monde sur la terre de notre Continent mais la façon dont on a été frustrée nous a tous affecté au point qu’un de nos confrère s’en est aussitôt pris à Blatter, le menaçant tout en le qualifiant d’anti Marocain et ennemi du Maroc et un véritable hypocrite.

Dans l’autre coin de la salle, Danny Jordan savourait sa victoire avec enthousiasme et Feu Mandella tout ému, puisqu’il ne savait point de quoi il s’agit, étant arrivé à minuit par avion spécial et obligé de se présenter pour le protocole, nous regardait d’un air porteur de pitié car il savait que quelque chose s’était tramé contre le Royaume du Maroc mais tout cela sortait de ses capacités et revenait de droit au célèbre Danny Jordan l’ami intime de Blatter, de Beckenbaur, de Benhemmam, Jack Warner…et qui vouait au Maroc une haine indescriptible , même lors de l’octroie au Maroc de la Coupe du Monde des Clubs à Kinshasa ou il a catégoriquement refusé en compagnie de Raouraoua l’algérien de soutenir le Maroc.

Jordan a une histoire pleine de controverses avec le Maroc et si aujourd’hui il consent à vouloir soutenir le Royaume Chérifien, c’est plutôt grâce à la politique d’ouverture engendrée par SM le Roi Mohammed VI qui a su faire comprendre à l’Afrique du Sud ou réside son intérêt , plutôt du côté du Maroc et nulle part ailleurs…ce que les responsables sud-africains ont vite compris pour basculer leur boussole d’un large virage vers le Maroc et c’est ainsi que le coriace Jordan s’est finalement résolu à venir tout tranquillement apporter son soutien et celui de son pays au profit du Maroc. Un bon point à tenir en compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button