Google va supprimer 12.000 emplois dans le monde

Hibapress

Alphabet, la société mère de Google, a annoncé, vendredi, la suppression de 12.000 emplois, soit plus de 6 % de ses effectifs dans le monde.

Dans un courriel adressé aux employés, le directeur général de la multinationale américaine, Sundar Pichai, a indiqué qu’il prenait « l’entière responsabilité des décisions qui nous ont menés ici », en allusion aux licenciements massifs exigés par une conjoncture économique difficile.

« Au cours des deux dernières années, nous avons connu des périodes de croissance spectaculaire », a-t-il relevé, expliquant que pour accompagner et alimenter cette croissance, la compagnie « a embauché dans un contexte économique différent de celui que nous connaissons aujourd’hui ». Il a précisé que la conjoncture actuelle contraignait l’entreprise à réduire les effectifs.

Alphabet comptait près de 187.000 employés dans le monde à la fin de septembre 2022. Ces licenciements concernent l’ensemble des départements, des fonctions, des niveaux de responsabilité et des régions, selon le directeur général de l’entreprise.

Aux Etats-Unis, les employés licenciés toucheront au moins seize semaines de salaire, leurs bonus au titre de 2022, leurs congés payés ainsi que six mois de couverture santé. Les salariés étrangers installés aux Etats-Unis pourront aussi bénéficier d’une aide dans leurs démarches juridiques s’ils souhaitent rester sur le sol américain. Les autres régions reçoivent des paquets en fonction des lois et pratiques locales, d’après la compagnie.

Google rejoint ainsi une foule de grands groupes de la technologie comme Meta, Amazon et Microsoft qui ont considérablement réduit leurs activités dans un contexte d’économie mondiale chancelante et d’inflation galopante.

Selon le site spécialisé « Layoffs.fyi », basé à San Francisco, les entreprises s’activant dans le secteur des nouvelles technologies ont procédé à des licenciements massifs en 2022 pénalisées par une inflation galopante et des taux d’intérêt élevés.

Ces compagnies ont licencié des travailleurs au rythme le plus rapide depuis que la pandémie du Covid-19 a ébranlé l’économie mondiale en 2020.

Au total, plus de 150.000 emplois dans le secteur des technologies ont été supprimés au titre de l’année 2022, précise la même source, relevant que ce chiffre est supérieur à celui enregistré en pleine crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (95.000 postes en 2020 et 2021).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer