L’AFD,FMI ET LE MAROC, AU SECOURS DE L’AGRICULTURE AFRICAINE

L’Agence française de développement (AFD) et la Banque Mondiale se sont engagées, en marge du sommet international du climat (One Planet Summit) à Paris, aux côtés du Maroc par un financement d’un million d’euros destiné au soutien de l’Initiative pour l’Adaptation des Agricultures Africaines aux Changements Climatiques – Initiative Triple A.L’initiative triple A avait été lancée en 2016 en amont de la préparation de la COP22 sous présidence marocaine à Marrakech.Aujourd’hui, la Banque Mondiale, par le pilotage d’une assistance technique globale et l’Agence Française de Développement, par un financement d’un million d’euros, se positionnent comme partenaires de premier ordre du Royaume du Maroc dans le cadre de l’Initiative Triple A.L’accord de financement a été signé par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Aziz Akhannouch, la vice-présidente du développement durable au sein de la Banque mondiale, Laura Tuck et le Directeur général de l’AFD, Remy Rioux.Un memorandum of understanding relatif à ce partenariat a été également signé à cette occasion, par Mme Tuck et M. Remy.Depuis 2015, la COP21, puis la COP22 ont mobilisé de nombreux acteurs étatiques, financiers et issus de la société civile dans la lutte contre le changement climatique.Aujourd’hui, de nouveaux moyens d’intervention émergent pour accompagner les pays les plus vulnérables au changement climatique vers des trajectoires de développement résilientes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button