La librairie des Colonnes de Tanger rouvre ses portes

Hibapress

La Librairie des Colonnes à Tanger a rouvert ses portes récemment, avec un programme culturel qui s’appuie sur quatre piliers, à savoir les cultures, les rencontres, les arts et la littérature.

Fondée en 1949 par la famille Gerofi au boulevard Pasteur à Tanger, la Librairie des Colonnes était un comptoir de vente des éditions Gallimard. Des écrivains de renom comme Samuel Beckett, Jean Genet, Truman Capote, Tennessee Williams et Jack Kerouac fréquentaient le lieu et y trouvaient les moyens de vivre.

« Nous ouvrons à nouveau la porte de la librairie et allons la faire vivre tout au long de l’année autour de rencontres, de publications, de créations, d’événements avec des auteurs et artistes qui, nous espérons, génèrerons l’intérêt d’une communauté fidèle et large », a indiqué l’administration de la Librairie dans un communiqué.

« Nous voulons lancer un prix littéraire, et encourager le dialogue entre librairies indépendantes marocaines. La librairie gardera sa vocation internationale, avec un fonds de 8.000 titres en quatre langues (arabe, français, anglais et espagnol), et les éditions vont se développer », a fait savoir la même source.

La librairie Des Colonnes aspire à faire se rencontrer ses amis et faire revivre le boulevard Pasteur, cette grande famille des esprits ouverts et curieux de Tanger et du monde entier.

« Nous voulons être les piliers mobiles de cette entreprise familiale à taille humaine. Nous ferons tout pour préserver l’âme de la Librairie des Colonnes, l’exigence et l’ouverture qui caractérisent sa ligne éditoriale, et nous défendrons le programme et la vision forgés par la famille Gerofi, par Rachel Muyal jusqu’à sa disparition, par Pierre Berger et Simon-Pierre Hamelin, et enfin la famille de Fadel Iraki, qui nous ont fait confiance », ont souligné les propriétaires de la Librairie, cités dans le communiqué.

Les quatre propriétaires de la Librairie sont des personnalités du monde de l’édition et de la culture au Maroc, en France et entre les deux continents méditerranéens. Ils ont décidé de mettre leurs savoir-faire, leurs ressources, leurs connaissances et leurs volontés au service de cet ambitieux projet de relance de l’activité de la légendaire Librairie des Colonnes et de ses éditions éponymes à Tanger, qui constitue un lieu où se rencontrent l’océan Atlantique et la mer Méditerranée, l’Europe et l’Afrique, le Nord et le Sud; l’alchimique convergence de la géographie et de l’histoire, des langues et des civilisations, des savoirs-faire et des idées, contribue à dessiner un trait d’union entre les cultures.

Les quatre associés sont: Alexandre Sap, le fondateur du réseau de comptoirs culturels Rupture Arts & Books, Alexis Zavialoff, le fondateur de Motto Distribution et des librairies Motto Books, Khalid Tamer, le propriétaire du mythique Lavoir Moderne Parisien et fondateur de l’organisation « Capitales africaines de la culture », et Mathias Ohrel, le fondateur de m-O, cabinet de conseil en recrutement pour les Industries créatives et culturelles.

Il est à noter que Rachel Muyal a présidé aux destinées de la Librairie des Colonnes de 1973 à 1998, donnant une dimension nouvelle au rayonnement culturel de la librairie, devenu un centre littéraire incontournable de la Méditerranée. Menacée de disparition, la Librairie des Colonnes est rachetée en 2010 par Pierre Bergé qui la rénove.

Pierre Bergé ne voulait pas d’un simple musée mais d’un véritable lieu du dynamisme culturel tangérois. Pari gagné ! Jusqu’à sa mort en 2017, la librairie retrouvera sa vocation méditerranéenne, avec un intérêt particulier pour les sciences humaines, et ce, en langue arabe, française, anglaise et espagnole. Il confie sa direction à Simon-Pierre Hamelin, fondateur de la revue Nejma et des Éditions des Colonnes, qui ont permis de raviver ce foyer de création.

Feu Fadel Iraki, homme d’affaires et des médias et collectionneur d’art, la reprend en février 2019 avec pour ambition de pérenniser ce patrimoine culturel. Il décède en avril 2020 et son envie de rendre ses lettres de noblesse à la librairie n’aura pas abouti de son vivant.

Sa famille passe le relais aux quatre associés, concepteurs d’un plan de sauvegarde et de relance de l’activité de la légendaire Librairie des Colonnes et de ses éditions éponymes. Leur ambition est de continuer à tisser des liens culturels et littéraires entre les rives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer