AVC : un spray nasal aiderait à réparer les lésions

Hibapress

Pour soigner les séquelles post-AVC (Accident vasculaire cérébral), une récente étude suggère une nouvelle piste thérapeutique en utilisant la voie nasale afin de faire parvenir les traitements directement au cerveau, sans passer par la barrière hémato-encéphalique qui le protège.

« La voie nasale permet un accès direct au cerveau, sans passer par la barrière hémato-encéphalique, mais par les nerfs du nez. C’est un grand avantage pour les molécules hydrophiles de poids moléculaire élevé, comme les anticorps », souligne l’étude dont les résultats sont publiés dans la revue scientifique pluridisciplinaire américaine « Proceedings of the National Academy of Sciences » (Comptes-rendus de l’Académie nationale des sciences), précisant que la barrière hémato-encéphalique représente en effet un filtre entre le cerveau et la circulation sanguine, empêchant le passage de molécules indésirables.

La voie intra-nasale présente aussi de nombreux avantages: elle est simple et rapide à mettre en œuvre, et non invasive, précisent les chercheurs qui ont essayé de démontrer la possibilité de faire parvenir une quantité suffisante d’anticorps ciblant un antigène du système nerveux central à sa cible dans le cerveau, en contournant la barrière hémato-encéphalique.

Ils expliquent que les anticorps, lorsqu’ils sont administrés par voie systémique, il en faut d’énormes quantités pour qu’une portion suffisante atteigne le cerveau, ce qui représente un coût important, ajoutant que les anticorps peuvent aussi être administrés au patient par voie intrathécale mais il s’agit d’une voie invasive. Un AVC se traduit par une interruption de la circulation sanguine dans le cerveau, liée à l’obstruction d’un vaisseau sanguin (AVC ischémique) ou à la rupture d’un vaisseau sanguin (AVC hémorragique). Les séquelles sont extrêmement variables d’un patient à l’autre, mais les plus fréquentes sont des paralysies et des troubles du langage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button