QUAND LE CONSEIL DE LA CONCURRENCE IMPLIQUE LA PRESSE. DROIT DE LA CONCURRENCE

HIBAPRESS-RABAT

Le Conseil de la Concurrence a organisé, hier mardi  à Rabat, une rencontre annuelle avec les médias pour leur sensibiliser au droit de la concurrence dans le cadre d’un jumelage institutionnel Maroc-Union Européenne (UE).

S’exprimant à l’ouverture de cette rencontre, le président du Conseil de la Concurrence Ahmed Rahhou a indiqué que le Conseil souhaite institutionnaliser cette rencontre avec la presse sous un format d’échange, de formation, d’information et d’analyse d’expérience autour du droit de la concurrence..

M.Rahhou a également noté que cette rencontre se tient dans le cadre d’un jumelage avec l’Union Européenne, notamment avec la Grèce, la Pologne et l’Italie, ajoutant que ce travail a pour vocation d’élargir les champs d’intervention et de compréhension du Conseil de la Concurrence Marocain en vue d’une mise à niveau informationnelle et jurisprudentielle.

Il a, en outre, affirmé que le droit de la concurrence est un droit qui est d’une certaine complexité au niveau de l’exécution, soulignant l’importance fondamentale de la presse, en tant que “relais pour faire le commentaire sur le droit de la concurrence, sur les décisions du Conseil en plus d’être un support de compréhension par les acteurs économiques”.

Le but étant de familiariser les journalistes aux grandes problématiques du droit et économie de la concurrence, afin de mieux cerner et analyser en profondeur les questions ayant trait à ce droit à dimensions plurielles, juridique, économique, et sociales, et aussi les associer davantage dans la valorisation des actions d’”advocacy” et des initiatives pédagogiques du régulateur des marchés.

Le but étant d’instaurer un climat concurrentiel sain et juste, pour l’agilité et l’efficience de l’économie et le bienêtre du consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button