3,9 PROGRESSION DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE DU MAROC

La croissance de l’économie nationale aurait enregistré, compte tenu des estimations sectorielles et des indicateurs collectés jusqu’à fin novembre 2017, une progression de 3,9%, au quatrième trimestre 2017, au lieu de +1% une année auparavant, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).Cette progression s’explique par un bond de 14,2% de la valeur ajoutée agricole, en variation annuelle, dans un contexte de baisse des prix des productions végétales, au lieu d’une baisse de 13,7% au cours de la même période de 2016, indique le HCP dans un point de conjoncture de janvier 2018, ajoutant que la valeur ajoutée hors agriculture aurait connu, pour sa part, un bond de 2,8%, soutenue par les activités tertiaires et minières.Ainsi, les prix des céréales et des légumineuses se seraient infléchis de 3,5% et 4,1%, respectivement, en variations annuelles, sur fond d’une offre locale plus abondante. En particulier, les disponibilités de blé tendre et des lentilles auraient connu une sensible augmentation au terme de la campagne agricole 2016/2017, suite à une hausse de leurs rendements de 5,9 points et 8,1 points, respectivement, en comparaison avec la campagne antérieure.De même, les prix des cultures fruitières auraient connu une inflexion à la baisse due à la progression des températures de l’été et du début d’automne ayant favorisé la précocité des récoltes des fruits d’hiver, tandis que l’abaissement des niveaux de remplissage des barrages et le déficit pluviométrique de l’automne 2017 auraient pénalisé la production des primeurs et favorisé une hausse des prix à la consommation des légumes de 5,1%, en variation annuelle, note le HCP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button