Ajay Banga, ancien patron de Mastercard, pressenti à la tête de la Banque mondiale

Hibapress

Le président américain Joe Biden prévoit de nommer l’ancien patron de Mastercard, Ajay Banga, à la tête du Groupe de la Banque mondiale, en remplacement de David Malpass, qui quittera ses fonctions fin juin prochain, rapporte le Wall Street Journal.

En tant que principal actionnaire de la Banque mondiale, les États-Unis choisissent généralement le chef de l’institution de Bretton Woods, un poste qui n’exige pas la confirmation du Sénat, bien que le conseil d’administration de la banque doit officiellement nommer M. Banga, relève le journal.

M. Banga a passé plus de trois décennies à bâtir et à gérer des entreprises mondiales prospères qui « créent des emplois et apportent des investissements aux économies en développement, et à guider les organisations à travers des périodes de changement fondamental », a indiqué la même source.

Mercredi, le conseil d’administration de la Banque mondiale a déclaré qu’il commencerait à accepter des candidats avant d’examiner une liste restreinte de candidats, dans le but de sélectionner un nouveau dirigeant début mai pour remplacer M. Malpass, nommé sous l’administration de l’ancien président Donald Trump.

« Ce fut un immense honneur et privilège de servir en tant que président de la première institution de développement au monde », avait déclaré Malpass dans un communiqué.

Interrogé sur la raison de son départ anticipé, M. Malpass a indiqué dans un SMS qu’il était « très fier de mes plus de quatre ans de travail acharné et réussi ici ».

« Je pars selon mon propre calendrier, ayant géré efficacement de multiples crises mondiales », a-t-il déclaré selon une citation du New York Times.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button