La Fashion Week de Milan sublime le Caftan Marocain dans des désignes originalement innovants Signés « Fatim Haute Couture »

HIBAPRESS-RABAT

L’après-midi du dimanche 26 février courant, dans l’une des grandes salles d’exposition de l’historique Palazzo Barozzi (à Milan), la créatrice internationale, pionnière du caftan marocain, Fatima-Zahra Al-Filali Al-Idrisi, a été spécialement invitée pour participer de manière exceptionnelle à fin de  représenter la fashion marocaine.

Ainsi, elle a eu l’honneur d’ouvrir le programme des défilés programmés lors de cette soirée, donnant au caftan Marocain avec ses désignes originaux et innovants, une occasion de briller à nouveau cette fois ci au sein de la Fashion Week de Milan, considérée mondialement , avec Londres, New York et Paris, comme les plates-formes d’affection les plus prestigieuse, compte tenu de la qualité et du niveau des défilés, des participants qu’elles accueillent, ainsi que les taux de popularité, de fréquentation, de suivi, et du rendement officiellement enregistrés.

Aux yeux d’une présence de valeur, composée de personnalités diplomatiques milanaise  de célèbres influenceurs, de passionnés de fashions, de créateurs de référence, ainsi que de représentants des labels les plus en vue dans le domaine de la mode et du textile, en plus de nombreux consommateurs de mode ainsi que des médias internationaux, La designer marocaine inspirante, va saisir cette opportunité pour lancer et sa marque dernièrement créée et déposée « Fatim Haute Couture » et  son show avec une élégante collection de haute gamme composée de 15 unités de caftans créés exclusivement au profit de la Milano Fashion Week, ayant culminé à la fin par l’exposition d’une Takchita réalisée dans un style de robe cérémoniale en tissu « Safifa » mixée à d’autres luxueux tissus Fashion, qui a été d’une grande splendeur. A savoir que ce chef d’œuvre a été créé, à l’occasion, dans le but de favoriser davantage le rapprochement culturel et créatif entre les pays du bassin méditerranéen. Tout ça s’est passé dans une ambiance vive, imprimée par des rythmes musicaux issus du répertoire artistique marocain (le Gnawa, l’Andalous, et d’autres rythmes sahraouis et amazighs…à titre d’exemple).

Il est à noter que la collection « Fatim » a été créée selon une vision qui conjugue, comme elle le dit, «préservation de l’honneur du caftan marocain avec tous ses éléments inhérents qui reflètent la multiplicité et la diversité de l’identité, de la culture, du patrimoine et de la civilisation marocaine, tout en ajoutant des touches créatives inspirées des dernières tendances contemporaines du monde de la mode pour donner un nouveau souffle au caftan tout en envisageant l’exploration de nouveaux mondes qui renforceront surement l’attrait et le marketing du caftan marocain ».

En marge de cette exposition qui s’est distinguée par des designs uniques et innovants tout en adoptant une variété de textures luxueux, de couleurs vives, ainsi qu’une élection d’éléments de couture, de broderie, d’ornementation en divers types de pierres précieuses, ce qui a rendu les caftans vivants comme des œuvres d’art palpitant d’un esprit historique avec un regard tendant vers l’avenir.

A savoir que, selon la confirmation de la fameuse designer marocaine « le travail accompli à cette occasion est le fruit d’efforts exercés depuis plus de 7 mois avec une le soutien d’une trentaine d’artisans créateurs (M3alems), qui partagent sa jalousie sur le caftan marocain, et sont connus pour leur savoir-faire et leur veille technique au niveau national».

A la fin, il est à rappeler que Fatima-Zahraa Al-Filali Al-Idrisi a beaucoup fait parler d’elle vu les nombreuses contributions qu’elle a effectué tout au long de sa carrière pour promouvoir le caftan marocain au sein des fashions Week les plus en vue ou des plus idéales  plateformes à travers le monde entier, que ce soit aux États-Unis d’Amérique, en France, Italie, la Suisse, la Turquie, les Emirats Arabes Unis ou l’Azerbaïdjan,… comme elle a été maintes fois consacré attestant de sa créativité inspirante et de son unique dévouement au progrès  de l’artisanat du caftan marocain voué à être inscrit parmi le patrimoine symbolique universel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button