ZIZANIE ? BENKIRANE ACCUSE DES « PARTIES ÉTRANGÈRES » D’ÊTRE A L’ORIGINE DES APPELS A L’ÉGALITÉ SUCCESSORALE ENTRE HOMMES ET FEMMES AU MAROC

HIBAPRESS-RABAT

Abdelilah Benkirane, Secrétaire Général du Parti Justice et Développement (PJD), a accusé des « parties étrangères » d’être à l’origine des appels à l’égalité successorale entre hommes et femmes au Maroc.

Benkirane a déclaré, dans une émission en direct via son compte Facebook, que « des parties extérieures travaillent sur la question de la revendication de l’égalité dans l’héritage ».

Et il a poursuivi : « Ces parties (il ne les a pas précisées) ont une philosophie qui va dans le sens qu’il n’y a pas d’homme et de femme, mais plutôt qu’il y a l’être humain qu’il faut traiter de la même manière en tout. »

Et il a estimé que « c’est de la corruption d’opinion et une grande injustice envers les femmes et les hommes, et envers les femmes davantage », mettant en garde contre « un danger qui menace le Maroc, une audace sans précédent et une remise en cause flagrante des Versets Coraniques péremptoires liés à l’héritage ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button