Meta : Vers une nouvelle vague de suppressions d’emplois

Hibapress

Le géant technologique Meta envisage une nouvelle vague de suppressions d’emplois à partir de cette semaine qui s’ajoutent aux 13% d’employés licenciés dans le cadre d’un important plan de réduction des coûts annoncé en novembre, rapportent les médias américains.

Le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a précédemment indiqué que le géant des réseaux sociaux se concentrerait cette année sur les efforts destinés à réduire les coûts de l’entreprise, présentant 2023 comme « l’année de l’efficacité ».

« Nous restructurons des équipes pour accroître notre efficacité », avait déclaré M. Zuckerberg l’automne dernier lorsque Meta a annoncé des licenciements. « Mais ces mesures à elles seules ne permettront pas d’aligner nos dépenses sur la croissance de nos revenus, j’ai donc également pris la décision difficile de laisser partir les gens », a-t-il dit.

Meta a annoncé en novembre dernier son intention de supprimer plus de 11.000 emplois pour faire face à l’envolée des coûts et la baisse des recettes publicitaires.

Cette annonce s’inscrit dans cadre d’un plan social de grande ampleur de la direction de Meta, le premier dans l’histoire de l’entreprise créée par Mark Zuckerberg il y a 19 ans.

L’année dernière, le chiffre d’affaires de la société était d’environ 117 milliards de dollars.

M. Zuckerberg a déclaré aux analystes en février que Meta, société mère de Facebook et Instagram, se concentrait sur « la réduction des projets qui ne sont pas performants ou qui pourraient ne plus être cruciaux » et qu’il prévoyait de « supprimer les niveaux de gestion intermédiaire pour prendre des décisions plus rapidement ».

Les efforts de réduction des coûts surviennent à un moment difficile pour la société de technologie, qui a déclaré que ses coûts et ses dépenses avaient bondi de 22% d’une année sur l’autre pour atteindre 25,8 milliards de dollars au quatrième trimestre, tandis que les ventes globales avaient chuté de 4% à 32 milliards de dollars, rappelle CNBC sur son site internet. Face aux difficultés en matière de publicité en ligne, la société continue d’investir massivement dans le développement du metaverse, qui, selon Meta, pourrait représenter la prochaine frontière de l’informatique grand-public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer