FIFA FORWARD AIDE A JETER DES BASES SOLIDES AU RWANDA

HIBAPRESS-RABAT-FIFA

Désigné comme l’un des objectifs majeurs de la FIFA et du président Gianni Infantino, le développement du football est également l’une des principales préoccupations du Rwanda, comme en témoigne l’important travail réalisé dans ce domaine par sa fédération nationale de football, la FERWAFA.

Le plan de développement stratégique pour le football féminin qu’elle a dévoilé récemment en est un excellent exemple, tout comme son impressionnant centre d’hébergement qu’elle vient de terminer de construire avec l’aide du programme Forward de la FIFA .

Composé de 42 chambres, deux salles à manger, plusieurs bureaux et deux grandes salles de réunion, ce complexe fonctionnel, encore en phase de développement, servira à accueillir l’ensemble de l’ Amavubi(Les Guêpes) – qu’il s’agisse des équipes masculines, féminines ou de jeunes – lors des rassemblements nationaux.

Il ouvrira également ses portes à tous les invités de la FERWAFA lors de réunions ou d’ateliers. « C’est une fierté pour le Bureau Régional de Kigali d’avoir soutenu la FERWAFA dans la construction de ce superbe bâtiment », a expliqué Davis Ndayisenga, Responsable du Bureau de Développement Régional de la FIFA, officiellement inauguré à Kigali il y a presque un an jour pour jour. C’est un centre résidentiel unique qui permettra à la Fédération de se lancer dans d’autres projets à l’avenir. Il poursuit : « L’objectif de ce projet était de réduire les frais d’hébergement de la Fédération, car les sommes précédemment dépensées en chambres d’hôtel pour ses différentes équipes étaient très élevées.

Ce bâtiment résout ce problème et peut également être utilisé pour des séminaires et autres. Voir le projet se concrétiser est fantastique pour la Fédération, mais aussi pour toute la région : cela servira d’exemple aux autres, les encourageant à lancer leurs propres initiatives. La stratégie semble certainement solide. En réduisant les dépenses d’hébergement encourues par les camps d’entraînement des différentes équipes nationales, la FERWAFA devrait être en mesure de réduire ses coûts tout en favorisant le développement du football, puisqu’elle dispose désormais d’installations adéquates pour accueillir des réunions, des séminaires et des ateliers, qui devraient, à leur tour, , servent de leviers de progrès. « Joueurs et joueurs seniors, équipes masculines, équipes féminines, nous avons beaucoup de monde à mettre en place avant les jours de match ou pendant les camps d’entraînement, et cela génère des coûts énormes », a déclaré le président de la FERWAFA, Olivier Mugabo.

« Les problèmes de budget qui en ont résulté nous ont parfois obligés à nous passer de programmes visant à développer des entraîneurs ou des directeurs techniques, car nous n’avions pas assez de ressources financières pour loger tout le monde. Le nouveau centre va beaucoup nous aider. Tout cela est tout à fait conforme à la Vision 2020-2023 de la FIFA , qui vise à maximiser le développement du football. Encourager la construction d’infrastructures est l’un des moyens d’atteindre cet objectif, et l’instance dirigeante du football a soutenu le projet par le biais de son programme Forward, qui a permis de boucler un cercle vertueux. « A mon niveau, cela me permettra d’avoir toutes mes équipes disponibles », a expliqué le directeur national du football de la FERWAFA, Gérard Buscher.

« En plus d’accueillir les sélections nationales, cela nous permettra d’organiser des rencontres dans le cadre du Talent Development Scheme. Auparavant, nous n’avions pas les installations nécessaires et nous étions obligés de voyager dans tout le pays. Maintenant, nous pourrons faire venir tous ces joueurs talentueux ici et travailler avec eux individuellement. Et le Rwanda ne manque certainement pas de talent. Douze ans après sa qualification historique pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2011, le pays voit sa génération dorée arriver à maturité. A en croire la forte volonté de progrès de la Fédération rwandaise de football, une autre génération de joueurs tout aussi doués, tant féminins que masculins, ne devrait pas tarder à émerger. Les guêpes ont maintenant fait leur nid. Il ne leur reste plus qu’à apprendre à voler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button