ONU-CONFÉRENCE SUR L’EAU : LE MAROC TOUJOURS AU DEVANT DE LA SCÉNE

HIBAPRESS-RABAT

Le Maroc a toujours fait de l’Eau son cheval de bataille depuis que Feu SM le Roi Hassan II ait intelligemment réfléchit à construire des Barrages à travers tout le territoire du Royaume afin que le Maroc puisse subvenir à ses besoins en cette matière trop demandée à travers le monde. Une vision Eclairée qui a permis aujourd’hui au Maroc de passer avec mention spéciale cette étape de manque et se propose actuellement comme un vrai leader dans ce domaine, grâce notamment à la Vision Spéciale de SM le Roi Mohammed VI qui a su donner à cette rare denrée mondiale une intéressante particularité dont le Maroc récolte ses fruits

C’est dans cette perspective donc qu’à la Conférence des Nations Unies sur l’Eau 2023 qui s’est ouverte hier mercredi à New York, le Maroc est représenté par le ministre de l’Equipement et de l’Eau Nizar Baraka à la tête d’une importante Délégation.

Co-organisée par le Tadjikistan et les Pays-Bas avec l’appui des Nations Unies, cette conférence internationale est consacrée à l’examen à mi-parcours de la mise en œuvre des objectifs de la décennie d’action pour l’Eau 2018-2028, qui a été proclamée par l’Assemblée Générale de l’ONU, en décembre 2016.

Lors de cette conférence qui se tient pour la première fois depuis plus de cinq décennies, le Maroc entend réitérer son engagement constant et plaider auprès de la communauté internationale pour une meilleure prise en compte de la problématique de l’Eau dans la mise en œuvre de l’agenda 2030 du développement durable.

Le Maroc prévoit aussi de réaffirmer ses liens avec ses partenaires, tout en faisant part de sa disposition à partager ses expériences et bonnes pratiques cumulées dans le domaine de l’Eau, dans le cadre d’une coopération solidaire et agissante.

Selon un communiqué du ministère de l’Equipement et de l’Eau, les efforts et les chantiers engagés par le Royaume dans le domaine de l’Eau seront mis en lumière dans le cadre d’un évènement parallèle sous le thème “la durabilité dans la bonne gouvernance des ressources en Eau souterraines”. L’objectif est de fédérer les efforts des acteurs internationaux autour de la gouvernance durable des ressources en Eau au plus haut niveau.

En présence de chefs d’État et de gouvernement, de ministres et parties prenantes, la Conférence de l’ONU sur l’Eau attirera l’attention, selon les organisateurs, sur l’accélération du rythme des inondations croissantes, des précipitations imprévisibles et des sécheresses, ainsi que sur les impacts du Changement Climatique sur l’Eau qui menacent le Développement Durable, la Biodiversité et l’accès des populations à l’Eau et à l’Assainissement.

Intervenant à l’ouverture de cet événement, le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres a indiqué qu’il s’agit d’une conférence sur le monde contemporain, vu sous l’angle de sa ressource la plus importante, soulignant que l’Eau est “la sève” de l’humanité et la prospérité qui fait vivre les nations.

Pour le chef de l’ONU, le moment est venu de prendre des engagements décisifs afin de donner vie au programme d’action pour l’Eau.

Relevant qu’une personne sur quatre vit sans services d’eau gérés de manière sûre ou sans eau potable et plus de 1,7 milliard de personnes ne disposent pas de systèmes d’assainissement de base, M. Guterres a estimé que les pouvoirs publics doivent élaborer et mettre en œuvre des plans visant à garantir un accès équitable à l’Eau pour toutes et tous, tout en préservant cette précieuse ressource.

Il a dans ce cadre, appelé les États membres d’adhérer à la Convention sur l’Eau des Nations Unies et de l’appliquer, tout en engageant des investissements dans les systèmes d’Eau et d’Assainissement.

Lors de la cérémonie d’ouverture, il a été procédé à l’élection du Roi des Pays-Bas Willem-Alexander et du président du Tadjikistan, Emomali Rahmon comme présidents de la Conférence des Nations Unies sur l’Eau 2023.

La première conférence des Nations Unies sur l’Eau s’était tenue en 1977 à Mar Del Plata, en Argentine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button