Industrie automobile : Deux conventions pour le renforcement de la formation

Hibapress

Deux conventions pour le renforcement de la formation dans l’industrie automobile ont été signées, jeudi à Rabat, entre le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des compétences, le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), le Groupe Renault Maroc et la société SNOP-Groupe FSD Maroc.

Paraphées par le ministre de l’Inclusion Économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des compétences, Younes Sekkouri, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, la directrice générale de l’OFPPT, Loubna Tricha, le directeur général du groupe Renault Maroc, Mohamed Bachiri, et le directeur général de la société SNOP-Groupe FSD Maroc, Tajeddine Bennis, les deux conventions visent à accompagner l’évolution et le développement de l’industrie automobile par la préparation des ressources humaines qualifiées et en adéquation avec les besoins en compétences des industriels.

Ce Partenariat public-privé (PPP) s’inscrit dans le cadre de la feuille de route relative au développement de la formation professionnelle présentée en 2019 devant le Roi Mohammed VI et répond aux recommandations du Nouveau Modèle de Développement (NMD) qui place la formation du capital humain au rang des impératifs de la croissance économique du Maroc.

S’exprimant à cette occasion, M. Sekkouri a mis en avant l’importance de la formation professionnelle dans l’accompagnement des stratégies sectorielles, à travers le développement du capital humain et l’amélioration des performances des entreprises, soulignant le rôle joué par l’OFPPT, principal opérateur de formation, en tant que locomotive pour la préparation et la mobilisation des compétences pour son écosystème, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.

Il a, par la même occasion, rappelé les projets déjà initiés, dans le cadre du PPP, pour le renforcement des compétences dans le secteur automobile, mettant en exergue l’apport de la coopération entre l’OFPPT, le Groupe Renault et la société SNOP en la matière.

Pour sa part, M. Mezzour a indiqué que le développement de l’industrie nationale et le maintien de sa compétitivité restent tributaires d’un capital humain qualifié, dynamique et évolutif, notant que les conventions signées aujourd’hui, permettront le développement de nouvelles compétences et l’insertion des jeunes dans le tissu productif national.

Et d’ajouter: « Nos efforts se poursuivent pour relever les nouveaux défis d’une formation professionnelle en adéquation avec l’écosystème et favoriser ainsi la montée en performance de l’industrie marocaine ».

A son tour, Mme Tricha a fait savoir que les conventions signées traduisent la volonté partagée des différentes parties prenantes de soutenir le développement du secteur automobile, ainsi que la conviction commune que la question du développement des compétences est celle de tous, pouvoirs publics, industriels et opérateurs de formation.

« Le premier partenariat scellé avec le Groupe Renault Maroc porte sur la mise en place d’une offre de formation répondant aux besoins spécifiques du groupe, entre autres l’industrie 4.0, la voiture électrique et la culture automobile en général », a-t-elle précisé, notant que les axes de collaboration incluent le développement d’une ingénierie de formation dédiée, la concertation sur le choix des équipements pédagogiques et le perfectionnement des formateurs qui profiteront de séminaires et de visites dans les usines Renault.

En ce qui concerne la 2ème convention signée avec la société SNOP-Groupe FSD Maroc, Mme Tricha a indiqué qu’elle porte sur la maintenance industrielle, avec la mise en place de trois formations qualifiantes dans les domaines de la robotique, de l’automatisme, et de l’hydraulique, faisant savoir que les formations vont démarrer dès 2023 à Tanger, avec la perspective de les élargir aux régions de Rabat et de Casablanca à partir de 2024. Signée avec le groupe Renault Maroc, la première convention permettra de développer une offre diversifiée de formation professionnelle dédiée au secteur automobile, ainsi que de répondre aux besoins en ressources humaines du Groupe et son écosystème.

En vertu de cette convention, le Groupe Renault Maroc s’engage à accompagner l’OFPPT dans le développement de cursus de formation, notamment dans l’industrie 4.0 et les énergies renouvelables, et à définir les équipements technico-pédagogiques au profit des cités des métiers et des compétences (CMC) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de Casablanca-Settat. Le Groupe contribuera également à la création d’un incubateur des start-up relatif au secteur automobile au niveau de la CMC de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

A travers la seconde convention signée avec la société SNOP-Groupe FSD Maroc, cette dernière procèdera au développement de la formation alternée en maintenance industrielle et assurera les équipements technico-pédagogiques au profit de certains centres de formation de l’OFPPT dont les formateurs pourront aussi bénéficier des sessions de formation avec une certification.

Des comités de pilotage et de suivi seront mis en place afin d’assurer la mise en œuvre de ces deux conventions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button