INADMISSIBLE ! LE FLUX EN SPIRALE D’INWI AUGMENTE LA TENSION ARTÉRIELLE DES CITOYENS PENDANT CE MOIS SACRÉ DE RAMADAN

HIBAPRESS-RABAT

La souffrance des clients de la société de télécommunications « Inwi » dans de nombreuses villes marocaines, notamment les administrations publiques et les établissements d’enseignement, qui souscrivent aux services de connectivité Internet, qu’il s’agisse de modems « ADSL » ou « 4G », se voient leur souffrance se poursuivre avec le faible débit avec le flux en spirale, qui fait monter le niveau de tension artérielle des adhérents, en référence à la lenteur de son caractère ennuyeux.

Le modèle que nous présentons ici provient de la province de Settat sur les lèvres de beaucoup de personnes concernées dont des directeurs de certains établissements d’enseignement, notamment dans le monde rural, et d’autres clients même du cœur de la ville, tous ont convenu à l’unanimité que les services du réseau de cette filiale connaissent des faiblesses de débit la plupart du temps, et le phénomène gagne presque toute la périphérie de la ville et de nombreux quartiers résidentiels, où les services se sont détériorés de manière intolérable à tel point que la lourdeur de la navigation et la détérioration des téléchargements au plus bas niveaux, ont nui à l’amélioration des services et au traitement des dossiers des citoyens.

Il est à noter ici dans la ville de Settat que certains jeunes garçons et filles affiliés à cette société placent des affiches publicitaires de cette filiale sur les portes des maisons des citoyens sans autorisation préalable, à l’image du quartier de Mojamaà Al Khair , quartier Al Khair et d’autres quartiers de la ville…. », dans une image qui indique une mesure aléatoire dans le secteur, avec une sorte de hasard et d’indifférence, qui a laissé une sorte de ressentiment et de désapprobation parmi les citoyens, oubliant que placer des publicités dans des lieux publics nécessite une licence explicite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button