LE PJD CRITIQUE LE GASPILLAGE DES FONDS PUBLIQUES DANS LA PRODUCTION DE PROGRAMMES IMPRIMÉS D’INSIGNIFIANCE ET SUPERFICIALITÉ

HIBAPRESS-RABAT

Le Secrétariat général du Parti Justice et Développement a dénoncé l’absence de chaînes publiques de pôles sur les questions de fond et d’actualité qui préoccupent les citoyens, hommes et femmes.

Le Secrétariat général du PJD a critiqué la capacité des chaînes publiques à dilapider les fonds publics dans la production et la diffusion de programmes imprimés avec insignifiance et superficialité au lieu d’investir en ce Mois Sacré dans la production de matériels pédagogiques, éducatifs et de sensibilisation qui profitent au pays et au peuple.

Dans un autre contexte, le Secrétariat général a alerté sur la gravité de la situation du secteur de l’Education et de la Formation et de sa gestion en imposant une nouvelle Feuille de route qui ignore les exigences de la loi-cadre de l’Education et de la Formation et rétablit ainsi la réforme du système à son point de départ, le tout au vu de l’obscurcissement du projet de nouveau régime de base et des réticences à en mettre en œuvre les exigences sur le dernier accord social.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button