Raid Israélien dans la bande de Gaza : 33 morts depuis mardi

Hibapress

Trente trois (33) Palestiniens ont été tués et des dizaines d’autres blessés dans les frappes israéliennes menées depuis mardi dans la bande de Gaza, selon un nouveau bilan établi vendredi par le ministère palestinien de la Santé.

Les raids israéliens et les tirs de missiles et de roquettes des mouvements armés palestiniens ont continué ce vendredi, malgré des efforts de médiation visant à mettre fin à cet embrasement qui a fait depuis mardi 33 morts côté palestinien et un en Israël.

Les appels internationaux se multiplient pour que cesse cette escalade, la plus grave depuis août 2022 entre mouvements armés à Gaza et Israël.

Les violences ont commencé mardi par des frappes israéliennes visant le Jihad islamique, un groupe palestinien classé « organisation terroriste » par Israël, l’Union européenne et les Etats-Unis.

Vendredi, un sixième chef militaire de ce mouvement a été tué dans une frappe israélienne sur une zone habitée du centre la bande de Gaza, a annoncé un porte-parole du Jihad.

En août 2022, trois jours d’affrontements entre Israël et le Jihad islamique avaient causé la mort de 49 Palestiniens, dont au moins 19 enfants d’après l’ONU. Plus d’un millier de roquettes avaient été tirées de Gaza vers Israël, faisant trois blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button