60 ÈME ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DU CONTINENT AFRICAIN : LE MAROC, BERCEAU DES MOUVEMENTS DE LIBÉRATION AFRICAINS. LES PREUVES

HIBAPRESS-RABAT-MAEC

À Rabat, à l’occasion des célébrations marquant le 60ème anniversaire de la libération du continent africain, la contribution historique du Maroc sous le règne de feu SM Mohammed V et de feu SM Hassan II à la lutte des pays africains contre le colonialisme a été soulignée

Cet anniversaire, qui a coïncidé cette année avec la commémoration de la Journée de l’Afrique (25 mai), a été l’occasion pour les participants à une cérémonie organisée par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, de s’attarder sur le rôle fédérateur de feu SM Mohammed V pendant cette période décisive ayant mobilisé les ressources du Royaume immédiatement après son indépendance en 1956 au service des mouvements de libération des pays africains frères, dans une ambiance de communion et de solidarité panafricaine.

Dans une allocution à cette occasion, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger Nasser Bourita a souligné que « le règne fondateur de feu Sa Majesté Mohammed V – Que Dieu L’ait en Sa Sainte Miséricorde – était en phase avec les luttes pour la libération, au Maroc et en Afrique. Le défunt Souverain – Père de la Nation –avait fait du Royaume, aussi, une terre d’accueil et de ralliement des Mouvements de libération et des leaders d’indépendance africaine, Berkane dans l’oriental marocain était le sanctuaire des mouvements de libération des pays africains les plus lointains. Il a rappelé que Nelson Mandela, Samora Machel, Agostinho Neto, Amilcar Cabral – entre autres, y avaient leurs quartiers ».

« Héritier et Compagnon de lutte de Son illustre Père, feu Sa Majesté Hassan II – Que Dieu Ait Son âme – n’a, à Son tour, ménagé aucun effort au service de la stabilité et de l’indépendance des pays africains frères, qu’à plusieurs occasions, des soldats marocains ont combattu aux côtés de pays africains frères, et versé leur sang sur leur terre, au service de l’indépendance et de la préservation de l’intégrité territoriale ».

Cette cérémonie, tenue en présence de membres du gouvernement, ainsi que de nombreux ambassadeurs de pays accrédités au Royaume, a été marquée par la projection d’un documentaire sur « Le Maroc et les mouvements de libération en Afrique ».

Les participants à cet évènement ont également assisté à l’inauguration de l’exposition « Frères d’armes, du combat pour l’Indépendance africaine au serment du co-développement » qui met, entre autres, plusieurs clichés du photographe Mohamed Maradji.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button