ESPAGNE : DEVANT LES JUGES ET POUR ÉVITER L’EXPULSION VERS LE MAROC, UN EXTRÊMISTE AFFIRME QU’IL EST « HOMOSEXUEL »

HIBAPRESS-RABAT

Le journal espagnol « El Confidential Digital » a révélé que le tribunal national de Madrid a ordonné l’expulsion d’un Marocain reconnu coupable d' »affaires de terrorisme » vers son pays d’origine, malgré son affirmation selon laquelle il est « homosexuel », et qu’il est en danger s’il est expulsé d’Espagne.

Dans l’incident, qu’il a qualifié d' »étrange », le journal espagnol a déclaré que l’extrémiste, qui a passé deux ans en prison, a affirmé qu’il était « homosexuel » pour persuader la Cour nationale de ne pas appliquer la décision d’expulsion prononcée contre lui, et a indiqué que « la société marocaine vers laquelle il sera expulsé ne reconnaît pas l’homosexualité ».

La même personne a souligné que la loi islamique « interdit également l’homosexualité », ce qui signifie qu’il sera confronté à un « risque de mort » s’il est renvoyé au Maroc, des allégations qui ont été rejetées par les juges du tribunal, qui ont soutenu la décision du ministère d’État de l’expulser.

On sait qu’un certain nombre d’étrangers arrêtés, contre lesquels des mesures d’expulsion ont été prises d’Espagne vers leur pays d’origine, utilisent souvent des « arguments de ce type » pour tenter de persuader la justice de s’abstenir de mettre en œuvre les procédures de retour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button