Industrie : Les patrons anticipent une hausse des ventes pour les trois prochains mois

Hibapress

Les industriels prévoient une augmentation de la production et des ventes au cours des trois prochains mois, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Pour cette période, ils anticipent une hausse dans toutes les branches d’activité, à l’exception du textile et du cuir où une baisse de la production et une stagnation des ventes sont prévues », précise BAM dans son enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie de mai 2024.

Menée du 03 au 28 juin 2024, cette enquête indique également une amélioration de l’activité par rapport au mois précédent. La production aurait progressé dans toutes les branches d’activité et le Taux d’Utilisation des Capacités (TUC) se serait stabilisé autour de 78%.

En outre, les ventes auraient enregistré une hausse tant sur le marché local que sur le marché étranger, à l’exception du secteur textile et cuir où elles auraient plutôt reculé.

Concernant les commandes, elles auraient augmenté dans toutes les branches sauf dans l’agro-alimentaire où elles auraient diminué. Les carnets de commandes se seraient maintenus à un niveau normal, reflétant des niveaux supérieurs à la normale dans la chimie et la parachimie ainsi que dans l’électrique et l’électronique, et inférieurs à la normale dans la mécanique et la métallurgie, l’agro-alimentaire et le textile et cuir.

En détail, en mai 2024, la production dans le secteur agro-alimentaire aurait augmenté, avec un TUC estimé à 70%. Les ventes auraient également progressé, principalement sur le marché local, tandis que les exportations auraient connu un déclin.

Quant aux commandes, elles auraient diminué, avec des carnets de commandes situés en dessous de la normale. Pour les trois prochains mois, les chefs d’entreprise anticipent une augmentation de la production et des ventes. Cependant, 31% des entreprises signalent une incertitude quant à l’évolution future de la production, et 28% expriment des doutes concernant les ventes.

Dans le secteur textile et cuir, la production aurait augmenté dans toutes les branches sauf dans l’industrie de l’habillement et des fourrures, où elle aurait stagné. Le TUC se serait établi à 79%.

Les ventes auraient diminué, avec un recul dans l’industrie de l’habillement et des fourrures, une hausse dans l’industrie du cuir et de la chaussure, et une stagnation dans l’industrie textile. Sur le plan des destinations, une augmentation aurait été enregistrée sur le marché local et une diminution sur le marché étranger.

Les commandes auraient augmenté dans toutes les branches sauf dans l’industrie textile où elles auraient plutôt baissé. Le carnet de commandes se serait maintenu à un niveau inférieur à la normale.

Pour les trois prochains mois, les industriels prévoient une baisse de la production et une stagnation des ventes. Néanmoins, plus du tiers des entreprises expriment des incertitudes quant à l’évolution future des ventes.

Par ailleurs, la production dans la chimie et la parachimie aurait progressé en mai 2024, avec un TUC de 76%. Les ventes auraient également augmenté tant sur le marché local que sur le marché étranger. De même, les commandes auraient augmenté, avec des carnets de commandes supérieurs à la normale. Pour les trois mois à venir, les entreprises anticipent une hausse de la production et des ventes.

Dans la mécanique et la métallurgie, la production aurait progressé, avec un TUC de 88%. Les ventes auraient également augmenté tant sur le marché local que sur le marché étranger, à l’exception de l’industrie automobile où elles auraient diminué. Les commandes auraient augmenté, avec des carnets de commandes inférieurs à la normale. Pour les trois prochains mois, les chefs d’entreprise anticipent une hausse de la production et des ventes.

En mai 2024, la production dans l’électrique et l’électronique aurait également augmenté, avec un TUC de 85%. Les ventes auraient progressé dans toutes les branches, avec une augmentation sur le marché local et une diminution sur le marché étranger. Les commandes auraient également augmenté, avec des carnets de commandes supérieurs à la normale.

Pour les trois prochains mois, les patrons prévoient une hausse de la production et des ventes. Toutefois, 25% d’entre eux indiquent un manque de visibilité quant à l’évolution future de la production et 28% pour ce qui des ventes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button