L’immunothérapie diminue le risque de rechute en cas de mélanome

Hibapress

L’immunothérapie diminue le risque de récidive après chirurgie dans le cadre du traitement des mélanomes (cancer de la peau), ressort-il d’une étude internationale coordonnée par des chercheurs belges

Dans le cadre de cette étude relayée mercredi par les médias, des patients opérés d’un mélanome envahissant les ganglions lymphatiques ont été répartis en deux groupes. L’un a reçu une injection d’immunothérapie à la dose fixe toutes les trois semaines pendant un an, tandis que l’autre recevait un placebo.

Après 18 mois de suivi, le taux de survie sans rechute est de 71,4% pour les patients traités par immunothérapie contre 53,2% pour ceux qui ont reçu le placebo, relèvent les chercheurs belges de l’institut Bordet et des hôpitaux universitaires Saint-Luc et UZ Louvain.

L’immunothérapie, qui vise à stimuler les défenses immunitaires de l’organisme contre les cellules cancéreuses, prolonge la survie des personnes opérées d’un mélanome sans récidive et réduit le risque de rechute ou de décès de 44%, affirment-ils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer