Offshoring: Plus de 70.000 emplois créés en quatre ans au Maroc

0
158

Hibapress

Le secteur de l’Offshoring a contribué à la création de plus de 70.000 emplois durant la période 2014-2018, a indiqué, mardi à Rabat, Abderrafie Hanouf, membre du directoire de MEDZ, filiale du groupe Caisse de dépôt et de gestion (CDG).

« L’Offshoring fait partie des premiers secteurs qui contribuent à la création d’emplois », a-t-il souligné lors d’une rencontre organisée sous le thème « État des lieux et perspectives du secteur de l’Offshoring », faisant savoir qu’il s’agit de l’un des secteurs sur lesquels comptent les jeunes en matière d’employabilité.

Et d’enrichir que le secteur de l’Offshoring, considéré comme étant un pilier du plan d’accélération industrielle, est un secteur exportateur avec plus de 10 milliards de dirhams de chiffre d’affaires réalisé à fin 2018, ajoutant que ce secteur « a un impact socioéconomique extrêmement important en termes de contribution à la valeur ajoutée ».

De son côté, la présidente de la Fédération des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), Saloua Karkri-Belkeziz, a indiqué que le secteur de l’Offshoring, touché par divers défis, notamment la formation et d’employabilité, est un secteur très porteur d’emplois pour les jeunes marocains.

Le plan d’accélération industrielle 2014-2020 a introduit une approche nouvelle fondée sur la mise en place d’écosystèmes industriels, notamment, les écosystèmes de l’Offshoring. Ce plan est un chantier phare de la nouvelle stratégie industrielle qui vise à améliorer l’intégration sectorielle, à multiplier les investissements et à assurer une montée en valeur du secteur industriel et des services.

Dans le cadre de ce plan, le gouvernement marocain a fait le choix d’une politique volontariste visant l’accélération du développement des activités de l’Offshoring, moyennant une offre ciblée en partenariat avec le secteur privé, construite autour de cinq écosystèmes à savoir Customer Relationship Management, Information Technology Outsourcing, Business Process Outsourcing, Engineering Service Outsourcing, et Knowledge Process Outsourcing. L’évènement « État des lieux et perspectives du secteur de l’offshoring », organisé conjointement par l’APEBI, l’Association marocaine de la relation client (AMRC) et MEDZ, en partenariat avec l’Agence du développement digital (ADD), se veut une occasion pour présenter le premier bilan du secteur d’activité de l’Offshoring depuis la signature du contrat programme Offshoring avec le gouvernement en 2016.

Il vise également à présenter les différentes incitations fiscales qui sont octroyées par le gouvernement marocain dans différentes régions du pays, à faire le point sur les défis qui touchent le secteur de l’Offshoring ainsi qu’à établir une feuille de route des écosystèmes dédiés à ce secteur.

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Le “Smart Bac”, l’invention qui va révolutionner l’agriculture marocaine

Hibapress Dans les locaux de l’usine à startup « LaFactory », à Casablanca, Redouane Elalj…