El Jadida : “Cinéma et opérette”, thème de la 9ème édition des Journées cinématographiques des Doukkala

0
172

Mohamed Lokhnati

La 9ème édition des Journées cinématographiques internationales de Doukkala se tiendra du 21 au 26 novembre sous le thème ”Cinéma et opérette”.
Cette édition sera dédiée à l’actrice Fatima Kheir, indique l’Association Breija des arts et cultures, organisatrice de cet évènement, lors d’un point de presse, tenu mardi soir, à la Cité portugaise d’El Jadida.
Cette manifestation vise à encourager l’art et la culture cinématographique dans la capitale des Doukkala et ses régions, en dépit de l’inexistence de salles de cinéma, indique le directeur du festival, Khalid Khodari.
Il s’agit également de joindre le cinéma à la musique, et ce, à travers les films d’opérette que cette édition propose au public, a-t-il ajouté, observant que c’est une opportunité inespérée pour les cinéphiles des Doukkala de revivre la passion du cinéma, en découvrant une sélection des films les plus en vogue.
Dans une ville, qui ne dispose pas de salles de cinéma, les Journées cinématographiques des Doukkala est une occasion de réitérer l’appel aux pouvoirs publics d’El Jadida de doter cette ville d’une salle de cinéma au niveau des aspirations de sa population, a-t-il ajouté.
Outre la projection du film “Oualoualat Arrouh”, du producteur Abdelilah Al Jawhari, l’ouverture de cette neuvième édition sera marquée par un hommage au producteur et acteur marocain Mohamed Atifi et au journaliste Mostapha Lakhyar, a t-il souligné.
Le programme de ces journées prévoit la projection des films “Asdae Assahra” de Rachid Kacemi, “Safsata” d’Abdou El Masnaoui, “Sarikou Al Ahlam” de Hakim Nouri, “Nissae wa Nissae” de Saâd Chraïbi, “Yacout” de Jamal Belmajdoub.
Plusieurs activités sont programmées en marge du festival. Il s’agit de l’organisation de conférences sur “Le cinéma et la musique”, et “Le cinéma et l’opérette “, animées respectivement par le chercheur et critique d’art Jamal Bouzouz et le journaliste et écrivain Aziz Satori.
Ce festival sera également marqué par la signature du livre “Le cinéma et la musique”, et des soirées musicales animées par la troupe populaire “Jil Al Aïta “, le luthiste Mohamed Al Achraki, et le duo populaire Jdidi “Abdelkader Lamane et Mohamed Hamami “.

 

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

L’assurance maladie obligatoire au menu du prochain Conseil de gouvernement

Hibapress Un conseil de gouvernement se réunira jeudi prochain sous la présidence du chef …