SAHARA MAROCAIN : TEBBOUNE RÉAGIT ET A HÂTE POUR LA DÉSIGNATION D’UN NOUVEAU ENVOYÉ PERSONNEL DU S/G DE L’ONU

BABA+AGENCES

Le président de l’Algérie Tebboune est sorti de sa coquille, hier dimanche à Addis-Abeba à travers son allocution lors du 33ème Sommet de l’Union Africaine (UA), pour exhorter le Secrétaire Général des Nations Unies à hâter la désignation de son Envoyé personnel et à relancer le processus de règlement de la Question du Sahara Marocain :

« Force est de constater, avec regret, que depuis la démission de l’envoyé personnel du Secrétaire Général de l’ONU, Horst Kohler, le processus de paix onusien est sur une voie semée d’embûches. J’ai d’ailleurs adressé, il y a quelques jours, une lettre au SG de l’ONU pour l’exhorter à hâter la désignation de son Envoyé personnel et à relancer le processus de règlement de la Question du Sahara ».

Sans trop aller en besogne, Il a déploré « le fait que la question du Sahara n’ait toujours pas trouvé de règlement, alors que depuis de longues années, l’Organisation des Nations Unies et le Conseil de Sécurité, appuyés par notre organisation continentale (UA), s’emploient à la mise en œuvre du plan de règlement de la Question basé sur « le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination » » dixit Tebboune.

Comme quoi, Tebboune prétend avoir trop envie que la Question du Sahara Marocain puisse se trouver une issue mais oublie-t-il pour autant que c’est lui et son Algérie qui bloquent le processus des Nations Unies pour trouver la solution qui s’impose ? Lui qui ne veut pas avouer que son pays fait partie de la Question en question ? Alors, il n’a pas à donner de leçon ni à l’ONU ni au Maroc dans ce contexte qui ne peut se résoudre qu’après l’inclusion effective de l’Algérie sur la Table des négociations à Genève ou ailleurs

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer