INVRAISEMBLABLE : LE polisario ANNONCE QU’IL N’A AUCUN CAS DE CORONAVIRUS !!! QUEL JEU JOUE –T-IL ?

BABA- HIBAPRESS

Vrai ou faux ? Toujours est-il, le polisario annonce qu’il n’a pas un seul cas atteint de coronavirusn ce qui parait rare dans un camps ou les plus petits détails d’hygiène manquent cruellement au vue de manque de tous les ingrédient de sécurité sanitaire

Le polisario tente par cette annonce aussi « optimiste » à vouloir chercher à apaiser une tension montante au sein des camps ou les révoltés contre la misère et l’atteinte aux droits humains les plus élémentaires persistent sans ménages

Le polisario, avec cette attitude aussi stupide et invraisemblable veut faire valoir une certaine censure sur les camps et instaurer un état de siège militaire et non un état de siège sanitaire

Dans ce contexte et pour appuyer « son droit d’agir », le polisario est sortie par la voix de la soi-disant Commission nationale du polisario pour la prévention du coronavirus et, en plus, sur la base des informations sanitaires qu’elle aurait reçues des différentes formations sanitaires des camps du polisario, il semblerait donc que l’état de santé est stable et affirme ainsi que jusqu’à présent il n’y a pas eu d’enregistrement de cas suspect ou infecté covid 19 !!!

Et pour mieux saisir la situation, cette soi-disant Commission n’a pas pour autant oublier de demander à tout le monde « de rester chez lui et de s’engager à prendre des mesures préventives, en particulier en ce qui concerne la prévention de la circulation des personnes, l’évitement des visites familiales et en accordant une attention particulière à l’hygiène personnelle, domestique et environnementale, rappelant pour la circonstance que l’entrée ou la sortie des différentes « communes » est annulée jusqu’à nouvel ordre ».

Ainsi la boucle est bouclée et tout le monde de se cloitrer chez lui pour se protéger certes et suivre les consignes mondiales mais aussi pour instaurer un rude état de siège imposé par les Unités de l’Armée Algérienne qui ceinture tous les camps du polisario et imposent leur dictat à toute la population locale

C’est dans cette perspective que les camps sont à la fois sous la douleur de Coronavirus et ensuite sous le joug de l’Armée algérienne, sous le regard figé des responsables du polisario qui ont d’autres chats à fouetter s’ils ne sont pas tous partis sous d’autres cieux étrangers pour mieux se protéger, laissant la population dans la grande tourmente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer