USA : Le Pentagone contre le recours à l’armée pour disperser les manifestations

Hibapress

Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a déclaré mercredi ne pas soutenir l’invocation d’une loi qui permettrait de déployer l’armée pour rétablir l’ordre face aux manifestations d’ampleur pour dénoncer la mort de George Floyd.

« Je ne soutiens pas l’invocation de la Loi sur l’insurrection », a déclaré Esper dans ses premiers commentaires publics depuis le début des manifestations, faisant référence à un statut selon lequel le président américain pourrait invoquer le déploiement de troupes en service actif pour répondre aux manifestations.

Ces mesures « ne devraient être utilisées qu’en dernier ressort et uniquement dans les situations les plus urgentes et les plus graves », a-t-il expliqué.

Cette loi, qui date de 1807, a été invoquée pour la dernière fois en 1992 pour réprimer les manifestations violentes à Los Angeles après le procès de Rodney King.

Esper a également condamné le meurtre de Floyd, le qualifiant de « crime horrible » et a demandé que les officiers de police impliqués soient « tenus responsables de son meurtre ».

« C’est une tragédie que nous avons vue se répéter trop de fois », a-t-il dit.

Le Chef du Pentagone, qui a été la cible de nombreuses critiques pour sa participation à une photo du président Donald Trump devant l’église de Saint John, près de la Maison Blanche, a également nié avoir eu connaissance du plan des autorités pour déloger par la force les manifestants de Lafayette Square lundi soir.

« Je ne savais pas où j’allais », s’est-il défendu sur MSNBC mardi soir. « Je pensais que j’allais faire deux choses: constater les dégâts et parler aux troupes”.

M. Esper a également indiqué qu’une enquête avait été ouverte après qu’un hélicoptère de l’armée eut été aperçu en train de voler à basse altitude dans la capitale fédérale, vraisemblablement pour disperser les manifestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer