AU LIEU DE RÉFORMES PLUS INTELLIGENTES ET EFFICACES, LA DERNIÈRE TROUVAILLE DU NOUVEAU MINISTRE DE LA J/S : BIENTÔT DES FÉDÉRATIONS SPORTIVES SDF

HIBAPRESS- RABAT- PAR MOHAMMED KORAICHE

Le nouveau ministre de la J/S Othman El Firdaous ,par le biais de sa Secrétaire Générale, a convoqué les présidents de certaines fédérations qui sont logées  ,et cela bien avant sa naissance ,à ce qu’on appelait dans le temps : l’Immeuble des Fédérations, sis à l’avenue Ibn Sina. Un endroit qui abritait auparavant cette légendaire et célèbre Fédération Royale Marocaine de Football où venait souvent plaider la cause de son club son père  le père Firdaous, alors un des éminents dirigeant du  Raja de Casablanca.

La raison de cette réunion est de demander à ces fédérations d’évacuer les locaux qu’elles occupent vers la fin du mois d’Aout, sous prétexte que les dits locaux appartiennent au ministère, or ! Ces Fédérations sont là depuis la construction de l’immeuble vers la fin des années 70 et à preuve du contraire, elles travaillent sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des Sports .

De plus où vont – elles aller ces Fédérations du Handball, Taekwondo, , Handicapés, Ligue du Gharb de Football, Aviron, Kayak, Voile, Boxe…,sachant que le prix d’un loyer  à Rabat est inabordable ,que la subvention allouée à ces Fédérations est insuffisante pour mener à terme leurs différents challenges.

Est- ce-là  une des  priorités et une des solutions nécessaires pour faire évoluer le sport national ? On s’attendait   à des réformes  plus intelligentes et plus efficaces de la part du nouveau locataire du ministère, pas à de petites « réformettes »  qui n’ont et qui n’auront aucun impact sur l’évolution du sport marocain. Au contraire, cela pourrait engendrer un effet contraire, ainsi qu’une démotivation des dirigeants de ces Fédérations.

De grâce épargnez nous ces calculs mesquins suggérés par des « petits » esprits et soyons juste, juste et un peu sérieux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer