LE PREMIER ET ÉTERNEL JAMES BOND VIENT DE NOUS QUITTER ! L’ÉCOSSAIS SEAN CONNERY N’EST PLUS : SA VIE, SES AMOURS, SES OSCARS, SES MOMENTS DE GLOIRE, LE COMMENT DE SON ANOBLISSEMENT PAR LA REINE ELISABETH II…

BABA-HIBAPRESS-RABAT-AGENCES

On a vécu l’épopée de James Bond à ses débuts ou on a eu un large estime pour son interprète Sean Connery qui nous a marqué par sa personnalité mais aussi par son style attirant, charmant et sexy dont on rêvait étant encore très jeunes qu’on voulait à tout prix imiter pour pouvoir plaire aux jeunes filles de notre age

Sean Connery était un personnage typique et traditionnel en même temps car on voyait en lui cet être qui défend la juste cause et reste prêt à mourir pour son pays en tant qu’Agent secret très volontaire

On ne peut faire de comparaison avec les autres qui ont incarné ce personnage car il reste de loin le meilleur et le plus attaché à James Bond que les autres sauf pour Daniel Craig qui lui ressemble un peu mais loin d’être meilleur que Sean

On avait donc passé nos meilleurs moments d’enfance avec Sean Connery qu’on avait toujours préféré à Frederick Stafford le Monsieur OSS 117, qui n’a pas pu égaler James Bond bien que Stafford fut un excellent acteur de la même trempe de Sean Connery

Rappelons que Sean Connery est né le 25 août 1930 dans la pauvreté en banlieue d’Édimbourg en Écosse. Il avait quitté l’école tôt et s’était engagé à 16 ans dans la Marine.

C’est de cette époque que datent ses deux tatouages (« Mum and dad » et« Scotland forever ») sur l’avant-bras droit.

Rendu à la vie civile au bout de trois ans après un ulcère, il avait enchaîné les petits boulots : maître-nageur, maçon, routier, mais aussi livreur de charbon, garde du corps et polisseur de cercueil.

Il s’était aussi lancé dans le culturisme, terminant troisième au concours de Mister Univers 1950, avant d’embrasser la carrière d’acteur.

Endossant pour la première fois le rôle de 007 dans « Dr No » en 1962, il a incarné à six reprises (sans compter le non-officiel « Jamais plus jamais ») l’agent secret.

Il était et restera toujours dans les mémoires comme le James Bond original dont l’entrée indélébile dans l’histoire du cinéma a débuté quand il a prononcé ces mots inoubliables : “Mon nom est Bond… James Bond” », lui ont rendu hommage dans un communiqué les producteurs de la saga Michael Wilson et Barbara Broccoli :

« Il est sans aucun doute largement responsable du succès de la série de films et nous lui en serons éternellement reconnaissants ».

En 1989, le magazine People l’avait consacré « homme vivant le plus sexy », alors qu’il va allègrement sur ses 60 ans.

Sean Connery avait pris sa retraite en 2003, restant immensément populaire. En 2013, il avait été élu acteur britannique préféré des Américains.

« J’ai grandi en idolâtrant #SeanConnery », a écrit l’acteur Hugh Jackman sur Twitter le qualifiant de « légende à l’écran et en dehors ».

Seul son combat pour l’autonomie de son Écosse natale a fait lever quelques sourcils. Il aurait aussi retardé jusqu’en juillet 2000 son anoblissement par la reine Elizabeth II en Sir Sean Connery.

Sean Connery s’était marié une première fois avec une actrice australienne, Diane Cilento, avec laquelle il a eu un fils, Jason, né en 1963. Il avait épousé en secondes noces la portraitiste française Micheline Roquebrune en 1975.

Ses obsèques seront privées, a annoncé sa famille, qui prévoit un service commémoratif « une fois que le virus aura pris fin ».

« Il a défini une ère et un style », a déclaré dans un communiqué le Britannique Daniel Craig, nouvel interprète du personnage de James Bond inventé par l’écrivain Ian Fleming dont le prochain volet des aventures, « Mourir peut attendre » avec Daniel Craig, doit sortir en avril 2021.

« Où qu’il soit j’espère qu’il y a un club de golf », a ajouté l’acteur de 52 ans, évoquant une des passions de l’Écossais.

L’acteur a connu une longue carrière couronnée de nombreux prix dont un Oscar, deux Bafta et trois Golden Globes.

Sean était le meilleur James Bond de tous les temps , a tweeté le compte de l’acteur Roger Moore, qui s’était aussi glissé dans la peau du célèbre James Bond un certain temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer