UN AUTRE COUP DUR POUR L’ALGÉRIE: LE MAROC ÉLU PRÉSIDENT DU RÉSEAU LIBÉRAL DE LA LIBERTÉ DE LA MENA

HIBAPRESS-RABAT

Le Maroc vient encore une fois de plus de briller de mille feu sur le plan des Droits des Libertés car un pays leader incontesté qui gère avec intelligence la voie des Libertés
Dans cette perspective et lors de l’Assemblée Constitutive qui s’est tenue en Jordanie, le Maroc a donc été choisi pour présider le Réseau Libéral de la Liberté
C’est ainsi que M. Mohamed El Gharass, membre du bureau politique du Mouvement Populaire (MP), a été désigné à l’unanimité en tant que président du Réseau, tandis que Mustafa Allouch, membre du bureau politique du Mouvement Libanais “Tayyar Al Moustaqbal” a été nommé vice-président.

Le Réseau s’assigne pour objectif de promouvoir les valeurs universelles de liberté, d’état de droit, de démocratie, d’économie de marché et de prospérité économique, ainsi que de développer les partis et organisations membres à travers notamment le mentorat, le renforcement des capacités, l’adoption des meilleures pratiques, l’ancrage des principes libéraux et le renforcement de la participation de la région MENA aux échanges mondiaux de valeurs et d’idées.

La réunion, qui s’est tenue par visioconférence, a connu la participation des Partis fondateurs du Réseau, à savoir “Tayyar Al Moustaqbal” (Liban), le Mouvement Populaire (Maroc), “Afaq Tounes” (Tunisie), le Parti des Égyptiens Libres (Égypte) et l’Union Constitutionnelle (Maroc).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer