La CPU, un tournant pour la généralisation de la couverture médicale

Hibapress

La Contribution professionnelle unique (CPU) constitue un tournant en vue de généraliser la couverture médicale en faveur de catégories de professionnels jusque-là exclues de toute protection sociale, ont souligné, jeudi à Berkane, les participants à une rencontre de sensibilisation autour de la CPU.

Les intervenants lors de cette rencontre, organisée à l’initiative de la Direction régionale des Impôts et de la Direction régionale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), ont mis en exergue les avantages qu’offre la CPU, qui ouvre la porte aux professionnels non-salariés auparavant soumis au régime du bénéfice forfaitaire de bénéficier de la couverture médicale, mais qui vient aussi simplifier le système fiscal destiné à cette catégorie en remplaçant à la fois l’impôt forfaitaire sur le revenu, la taxe professionnelle et la taxe des services communaux.

Dans une déclaration à la chaîne d’information M24, le directeur régional des Impôts de l’Oriental, Said Ourchakou, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans une série d’initiatives similaires organisées dans l’ensemble des provinces de la région de l’Oriental en coordination avec les chambres professionnelles, en vue de sensibiliser et de communiquer autour de la CPU qui vise une catégorie jusque-là précaire d’un point de vue fiscal et social, notant que la CPU apporte à la fois une réforme du système fiscal destiné à ce type de professionnels et un élargissement de la couverture de santé pour englober une part importante de la population.

Cette initiative est de nature à améliorer la couverture médicale et sociale de la population marocaine et intégrer le secteur non formel dans le tissu économique national, dans un souci d’équité et de solidarité sociale, a-t-il souligné.

De son côté, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de l’Oriental, Abdelhafid El Jaroudi, a fait savoir que la CCIS a mené, depuis l’annonce de ce chantier d’envergure, plusieurs actions de sensibilisation et a mobilisé ses cadres aux côtés de ceux de la Direction régionale des Impôts en vue d’accompagner les professionnels auparavant soumis au régime du bénéfice forfaitaire et leur faciliter l’adhésion au nouveau système fiscal.

Il s’agit d’un grand chantier royal qui permet à cette catégorie de professionnels de bénéficier, entre autres, de la couverture médicale à des conditions très avantageuses, a-t-il relevé.

Cette rencontre a été marquée par la présentation d’un exposé de la direction régionale de la CNSS sur les modalités et les composantes du projet de généralisation de la protection sociale, en particulier la couverture médicale obligatoire.

La CPU, l’une des principales recommandations des 3èmes assises nationales de la fiscalité, tenues les 3 et 4 mai en 2019 à Skhirat, a été envisagée pour mettre en place un système d’imposition adapté aux personnes physiques, dont le revenu professionnel est déterminé selon le régime du bénéfice forfaitaire.

Ce régime s’inscrit dans le cadre du chantier stratégique annoncé par le Roi Mohammed VI dans son discours du Trône de 2020 et à l’occasion de l’ouverture de la première session parlementaire de la cinquième année législative de la 10ème législature le 9 octobre 2020, visant à généraliser la couverture sociale au profit de tous les Marocains à l’horizon 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer