HAD SOUALEM: LA GENDARMERIE ROYALE ÉLUCIDE LE CRIME D’UNE VEUVE ET LE KIDNAPPING ET VIOL D’UNE JEUNE FILLE EN UN LAPS DE TEMPS RECORD

BABA-HIBAPRESS-RABAT

Les éléments de la Gendarmerie Royale de Had Soualem se sont mis en évidence une fois de plus comme à leur accoutumée en agissant avec une stricte attention sur une nouvelle affaire qui a soulevé le tollé général chez la population locale puisqu’il s’agit de la trouvaille du cadavre d’une veuve cinquantenaire, avant hier dimanche à 10H00 du matin au niveau du tronçon qui relie la RN n°1 qui mène au Douar Sidi Kacem

Le victime porte des blessures sur la tete et la figure et est connu dans le milieux comme commerçante au Souk hebdomadaire de Had Soualem, auquel elle emprunte souvent un moyen de transport et ce qui ressort notamment des révélations relevées des caméras de surveillance d’un Commerce qui confirme que la victime a pris une voiture que la Gendarmerie a vite fait d’identifier

Au moment ou les éléments de la Gendarmerie de Had Soualem se prétaient à agir, une plainte tombe entre leurs mains qui stipule qu’une jeune fille vient d’être kidnappée et violée par deux personnes qui vivent dans les environs de Berrechid

En coordination efficace avec les éléments de la Gendarmerie Royale de Berrechid, on a donc pu en un laps de temps record mettre la main sur un suspect de Zaouiyat Sidi Mekki Commune H’Sasna à 01H00 du matin, qui aurait tout divulguer

On a aussi saisi sa voiture qui correspond parfaitement aux signalements précédents, au moment ou son compère est toujours en fuite

Le suspect est mis en garde à vue avant d’être différé devant le Parquet compétent pour complément d’enquête

On peut dire aujourd’hui que les éléments de la Gendarmerie Royale de Had Soualem sous la conduite efficace et très minutieuse de l’Adjudent Chef Hicham Ben Kabbour, arrivent encore une fois de plus à être à la hauteur de leur mission avec autant de persévérance et de ferveur qu’on leur connait depuis l’arrivée à ce Poste de Ben Kabbour. Un réel acquis pour la Gendarmerie Royale en pareilles circonstances, pareils moments.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer