MALGRÉ SON OPÉRATION DU CŒUR, BLATTER REFAIT PARLER DE LUI DEVANT LA JUSTICE

HIBAPRESS-RABAT-FIFA

Blatter n’a pas fini de subir les poursuites judiciaires à son encontre bien que son dossier semble rester permanent pour longtemps encore

En effet, auditionné encore une fois de plus jeudi 12 août 2021 par le Procureur Fédéral Helvétique Thomas Hildebrand, l’ex-président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) le Suisse Sepp Blatter a tenté d’infléchir la position du magistrat dans le cadre de la procédure pénale ouverte contre lui, depuis septembre 2015, pour « soupçons d’escroquerie, d’abus de confiance et de gestion déloyale ».

Entendu quotidiennement depuis à Zurich M. Blatter, 85 ans malgré une opération du cœur subie en décembre 2020, a conservé toute sa combativiténe semble ne pas avoir convaincu M. Hildebrand en ce qui concerne le paiement présumé déloyal de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) qu’il a fait, en février 2011, à Michel Platini, alors patron de l’Union Européennes de Football Association (UEFA). Ce dernier est, lui, poursuivi depuis 2020 pour « soupçons d’escroquerie, de participation à abus de confiance, de participation à une gestion déloyale et de faux dans les titres ».

M. Blatter l’a répété : selon lui, ce paiement était, en vertu d’un « contrat oral » scellé en 1998, un reliquat de salaires versé à M. Platini pour la période durant laquelle le Français officiait comme conseiller du président de la FIFA (1998-2002).

M. Hildebrand ne croit pas à cette version – confirmée par l’ex-numéro 10 des Bleus – dans la mesure où ce versement a été effectué quelques mois avant la réélection de M. Blatter, en juin 2011. Le patron du football mondial avait reçu le soutien de l’UEFA, promettant alors de faire un « dernier mandat. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer