Plus de 225 mille sociétés dormantes au Maroc

Hibapress

Intervenant, mercredi dernier, devant de la commission des finances à la chambre des conseillers, le ministre chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé que 225 906 sociétés inactives existent au Maroc, notant que leurs propriétaires les laissent en l’état afin de contourner la loi et échapper ainsi à l’impôt.

Il a appelé les patrons de sociétés qui veulent bénéficier d’une réduction d’impôt telle que prévue par le projet de loi de finances pour 2023 à débourser un montant symbolique de 10.000 dirhams pour chaque année, leur promettant de ne pas les contrôler ou de leur demander des comptes.

Lekjaa a souligné que la plupart des sociétés inactives sont spécialisées dans la vente et l’achat de factures. Il a également rappelé que le revenu minimum imposable a été réduit à 0,25% en faveur de 43.000 entreprises actives, soit une réduction d’un milliard de dirhams de la charge fiscale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer