Biden veut arracher les îles du Pacifique à l’attraction chinoise

Hibapress / Radio Canada

Un match de football américain, de nouvelles ambassades ainsi que des aides diverses et variées : Joe Biden sort le grand jeu pour les dirigeants des îles du Pacifique, espérant les arracher à la force d’attraction de la Chine.

Le président américain organise lundi et mardi le deuxième Sommet des États-Unis et du Forum des îles du Pacifique, quasiment un an jour pour jour après la première édition, qui avait aussi eu lieu à Washington.

L’influence chinoise donne des maux de tête à Washington

L’exécutif américain doit annoncer à cette occasion, selon de hauts responsables, une empreinte diplomatique plus forte, des projets d’infrastructures et une coopération maritime renforcée afin de lutter en particulier contre la pêche illégale.

Le Forum des îles du Pacifique regroupe 18 États et territoires disséminés dans l’océan Pacifique, un ensemble hétéroclite auquel appartiennent aussi bien une grande puissance comme l’Australie que des micro-États et des archipels très faiblement peuplés.

La Polynésie française fait par exemple partie de cette organisation.

Il est évident que la Chine joue un certain rôle dans tout cela. Il est évident que ses ambitions et son influence dans cette région sont une raison pour nous de poursuivre notre offensive stratégique, a déclaré une haute responsable de la Maison-Blanche, qui a requis l’anonymat, lors d’un entretien avec la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer