Talbi Alami annonce le lancement d’un forum parlementaire Maroc-Mauritanie

Hibapress

Le président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, a annoncé, vendredi à Nouakchott, le lancement d’un forum parlementaire Maroc-Mauritanie visant à contribuer au renforcement des relations entre les deux pays.

Le Parlement marocain et l’Assemblée nationale mauritanienne ont décidé la création d’un Forum parlementaire conjoint pour hisser les liens entre les deux pays au rang des relations stratégiques, a indiqué M. Talbi Alami, dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le Premier ministre mauritanien, Mohamed Ould Bilal auxquels ont assisté également les membres de la délégation parlementaire marocaine et l’ambassadeur du Royaume en Mauritanie, Hamid Chabar.

Ce forum qui se tiendra chaque année par alternance, à Rabat et à Nouakchott, sera l’occasion d’échanger sur des questions d’intérêt commun et de nouer des partenariats. Les responsables de différents secteurs, les hommes politiques et les hommes d’affaires y seront invités.

M. Talbi Alami a eu également des entretiens avec le président de l’Assemblée nationale de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Bamba Meguet, axés sur le renforcement de la coopération parlementaire.

A la tête d’une importante délégation parlementaire, M. Talbi Alami, effectue les 09 et 10 février une visite de travail à Nouakchott, à l’invitation de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Meguett.

Outre le président de la Chambre des représentants, la délégation est composée du président du Groupe du Rassemblement national des indépendants, Mohamed Ghayat, le président du Groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, Nourdin Moudian, le président du Groupe Socialiste Opposition Ittihadi, Abderrahim Chahid, le président du Groupe constitutionnel démocratique et social, Chaoui Belassal, le président du Groupe du Progrès et du socialisme, Rachid Hamouni et le président du Groupement de justice et de développement, Abdellah Bouanou.

Cette visite de travail vise à resserrer les liens de coopération entre les deux institutions législatives, à intensifier la coordination et l’échange d’expériences parlementaires et à discuter des questions d’intérêt commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer