CAN CAMEROUN 2021: DES FUSILLADES ET DES MORTS A LIMBE OU SIÈGE LE GROUPE F

HIBAPRESS-RABAT-AIPS

Il y a cinq jours, la ville camerounaise de Limbe s’est réveillée suite à une fusillade qui a duré une heure et demie, selon des sources locales, qui ont également ajouté que deux personnes ont été tuées et cinq blessées. Selon Bein Sports Channel, le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations a exhorté les équipes résidant dans la ville de Limbé à la prudence sur fond de menaces terroristes “graves”.

LA VILLE DE LIMBE Pour mettre les choses dans leur contexte, la ville de Limbe, située dans le sud-ouest du Cameroun, est l’une des villes hôtes de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Et pour être exact, elle accueillera les rencontres du groupe F, qui comprend : la Tunisie, la Mauritanie, le Mali et la Gambie. C’est une région anglophone (anglophone) qui a connu un conflit armé de 6 ans entre les forces régulières et un groupe de séparatistes “Les Ambazoniens”.

MARGINALISATION CULTURELLE Le conflit séparatiste dans les provinces anglophones du nord-ouest et du sud-ouest a commencé en 2016, lorsque des enseignants et des avocats ont protesté contre ce qu’ils ont décrit comme leur “marginalisation” par le gouvernement national, qui utilise le français comme langue principale, selon Reuters. Le porte-parole officiel des séparatistes a déclaré que la Coupe d’Afrique ne se tiendrait pas dans la ville de Limbé et qu’ils réagiraient si le comité d’organisation ne s’y conformait pas.

MESURES DE SÉCURITÉ PRISES Ce qui vient de se passer a poussé le comité d’organisation à prendre les menaces au sérieux en déployant des forces militaires et de sécurité dans toute la ville. Selon plusieurs medias, la situation est désormais sous contrôle et la route principale de la ville de Douala à Limbé, estimée à une distance d’environ 75 km, connaît une intense présence des camerounais. armée, police et gendarmerie.

NE PAS S’INQUIÉTER Les journaux camerounais ont discuté de l’incident en détail, mais ont déconseillé l’intimidation, ajoutant que le déroulement du plus grand événement de football du continent africain ne sera pas affecté car la vie se déroule normalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer